La formation des intervenants en FAD peut-elle jouer un rôle dans la persévérance des étudiants ?

Élaboré par Mme Sylvie Côté et tiré entre autres d’un travail associé à un cours de la TÉLUQ – EDU 6013, Support à l’apprentissage, ce document était également rattaché à la Table d’échanges techno-pédagogiques du REFAD du 7 février 2013 La formation des intervenant(e)s en FAD peut-elle jouer un rôle dans la persévérance des étudiants ? (https://www.refad.ca/publications-et-rapports-de-recherche/publications/table-dechanges-techno-pedagogique-en-formation-a-distance/edition-2012-2013/).

Le document a pour but de mettre en lumière l’importance de bien comprendre la spécificité de la formation à distance et l’importance d’une bonne compréhension de la dynamique de distance pour tous les intervenants qui gravitent autour d’un projet de FAD. Cette compréhension étant assurément un gage d’implication envers la persévérance des apprenants.

La formation à distance n’est pas une option de remplacement, mais une méthode d’enseignement en soi et doit donc être perçue et développée de façon à encourager l’apprenant lors de la diffusion de services dépourvus de contact face à face de la part de nos institutions de formation. Aussi, cette réflexion apporte une identification des différences entre les apprenants à distance, la variété de leurs besoins ainsi que leurs compétences métacognitives, différentes de tout un chacun, selon leur expérience d’apprentissage.

Le document complet est disponible à : La formation des intervenants en FAD