Étude sur l’’apport des jeux sérieux pour la formation à distance au Canada francophone

Préparé pour le REFAD par M. Jean Loisier, ce document présente un portrait de l’usage des jeux sérieux en formation à distance au Canada francophone.

L’intérêt marqué des milieux éducatifs pour l’usage de stratégies ludiques favorisant les apprentissages, d’une part, et l’engouement des récentes générations d’étudiants pour les jeux vidéo, d’autre part, ont suscité la production et l’usage de jeux éducatifs que l’on regroupe actuellement sous le vocable de « jeux sérieux ». Plusieurs praticiens notent une motivation plus soutenue chez certains apprenants, en raison de certaines caractéristiques des jeux, notamment le plaisir de performer et/ou d’être en compétition avec des pairs, ou encore d’apprendre en collaboration pour performer.

Dans ce document, en commençant, nous brossons un tableau du « marché » des « jeux sérieux », plus particulièrement des sources et des modes de production. Nous proposons une compilation des « produits » offerts selon les disciplines, les ordres d’enseignement ou les organismes de formation professionnelle ou associative.

Nous dressons ensuite un état des lieux des pratiques en formation à distance au Canada francophone. Nous présentons ainsi les résultats d’une brève enquête, menée en ligne, auprès des personnes qui interviennent en formation à distance, soit directement dans l’élaboration des stratégies pédagogiques offertes aux apprenants (professeurs, concepteurs, animateurs), soit indirectement par leurs choix de gestion (gestionnaires, directeurs de départements ou responsables institutionnels).

Une revue des écrits sur les rapports entre le « jeu » et la pédagogie nous permet de préciser les caractéristiques du « jeu » et son insertion possible dans le cadre d’un apprentissage formel. Nous tentons d’arrimer ces caractéristiques aux « tendances » révélées par notre enquête, entre autres les perceptions des diverses catégories de répondants en regard de l’introduction de « jeux sérieux » dans les programmes de formation à distance.

En dernière partie, nous analysons le processus de création et de production de jeux éducatifs multimédias, ou « jeux sérieux », susceptibles d’être intégrés à des programmes de formation à distance. Nous précisons les notions : de structure et de récit, de performance et de compétition, de perception (audio-visuelle) et de guidage et, bien sûr, de « gameplay » et d’immersion.

* Ce document est disponible à partir de Étude Jeux sérieux en FAD.pdf

L’équipe du REFAD tient à remercier M. Jean Loisier pour la mise en oeuvre du projet et Pensivo pour la mise en ligne. Ce projet a été rendu possible grâce à un financement du Ministère du Patrimoine canadien (www.pch.gc.ca).