Mot de la fin

La question des besoins, nous l’avons souligné, est fort complexe. Nos participantes et participants à cette table de consultation ont examiné soigneusement leur pratique pour mieux tenter de cerner cette question. Voici les points saillants que nous avons retenus de ces échanges lors des deux tables de discussion.

Tout d’abord quels sont les besoins exprimés par les étudiants? On ne pourrait ici faire état de tous les besoins exprimés, mais soulignons les principaux. Selon les participantes et participants à nos discussions, les étudiants :

  • souhaitent plus de cours en ligne parce que ces cours offrent davantage de flexibilité et conviennent mieux à leur horaire;
  • désirent échanger par des forums de discussion et veulent un soutien pédagogique tout au long de leur démarche;
  • déclarent avoir besoin de temps pour s’acclimater à un nouvel environnement d’apprentissage;
  • ressentent parfois de la solitude dans un nouvel environnement d’apprentissage et souhaitent davantage d’encadrement.

Selon nos participantes et participants, les besoins des étudiants seraient plus importants dans les trois premières semaines, surtout au plan de l’encadrement pédagogique, du support administratif et technique. Le support technique et le développement de techno-compétences sont particulièrement critiques pour les étudiants dont c’est le premier cours à distance.

Finalement, quelques mots clés résument bien, à notre avis, ces discussions sur les besoins : flexibilité, écoute, communication.

Flexibilité : proposer des designs de cours flexibles qui permettent de rejoindre une grande variété de profils d’apprentissage; proposer des activités pédagogiques flexibles et adaptables; offrir une variété d’activités et de ressources d’encadrement aux étudiants.

Écoute : solliciter l’expression des besoins chez les étudiants tout au long de la démarche de ceux-ci et même après que cette dernière soit terminée.

Communication : s’assurer d’une communication soutenue avec les étudiants pour vérifier la pertinence, l’efficacité et l’adéquation aux besoins.

Le dernier mot sur cette question complexe des besoins prendra la forme d’interrogations proposées par l’un de nos sites participants :

  • Peut-on dire qu’on répond vraiment aux besoins quand le taux de désistement est faible?
  • Si la note finale d’un cours est satisfaisante pour l’étudiant, peut-on dire que nous avons répondu à ses besoins?
  • L’atteinte des objectifs du cours, est-elle une mesure d’une bonne réponse aux besoins de l’étudiant?

Chose certaine, la réflexion mérite d’être poursuivie.