Faits Saillants 2002-2003

Préparation du colloque image003« Compétences et réussite en formation à distance »

L’organisation de cette activité a débuté en juin 2002 avec la mise en marche du comité de direction du colloque et les décisions préliminaires concernant le thème, le lieu et les suggestions touchant les invités et intervenants. Dès l’automne 2002, un suivi a été effectué au niveau de la publicité, de l’élaboration d’un site Web (www.refad.ca/mai2003.html), de la fabrication d’un dépliant promotionnel et du programme préliminaire.
Un appel d’offres a également été lancé afin d’obtenir des animateurs d’ateliers/communications, et pour la possibilité d’exposants technologiques et pédagogiques et l’achat de publicités dans les programmes. Les activités subséquentes ont touché la gestion des inscriptions, la fabrication du programme principal de l’événement, la coordination concernant les intervenants et la gestion des besoins techniques.

Se déroulant les 8 et 9 mai 2003, ce projet majeur ayant pour thème « Compétences et réussite en formation à distance » a réuni plus de 160 participants et a été rendu possible grâce à l’apport financier du ministère du Patrimoine canadien et du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC).

Photos du colloque du REFAD 8-9 mai 2003

Perfectionnement professionnel

Cette année encore, le REFAD a présenté une série d’ateliers de perfectionnement professionnel en éducation à distance de novembre 2002 à avril 2003. Plusieurs propositions d’atelier ont été présentées et un comité a été mis sur pied afin de procéder à la sélection. Les modes de prestation étaient l’audioconférence assistée par Internet et la vidéoconférence.

Voici la liste de ces ateliers :

– 27 novembre 2002
Guide d’encadrement des cours Internet
Par Bernard Vallée (Cégep@distance; Québec),
Hélène Morasse (Cégep@distance), et Clarence Potvin (Collège Boréal; Ontario)

– 11 décembre 2002
Support à l’apprentissage et formation Web
Par Thérèse Lamy et Michel Richer (SED; Québec)

– 12 février 2003
Des jeux éducatifs dans mon enseignement : pourquoi pas ?
Par Louise Sauvé et David Samson (SAVIE; Québec)

– 26 février 2003
Objets d’apprentissage – De la définition à la pratique
Par Raymond Guy (Collège Boréal ; Ontario)

– 12 mars 2003
Études comparatives de plates-formes d’apprentissage en ligne
Par Pierre-Julien Guay (Vitrine APO; Québec)

– 26 mars 2003
Le projet de mentorat Sokrate
Par Sébastien Rock
(Groupe de Mentorat des Prairies, Réseau fransaskois d’éducation et de
communication à distance et Division scolaire francophone no. 310; Saskatchewan)

– 9 avril 2003
Utilisation de l’environnement Explora
Par Ileana de la Teja & Karin Lundgren-Cayrol (LICEF; Québec)

– 23 avril 2003
Les difficultés de l’enseignant et de l’apprenant en formation à distance (Enseignement par vidéoconférence)
Par Marie-France Prayal et Michel Gignac (Collège de l’Acadie; Nouvelle-Écosse)

Cette série d’ateliers a été rendue possible grâce à un financement du ministère du Patrimoine canadien et du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC), et à l’investissement très apprécié des différent(e)s animateur(trice)s.

Table nationale francophone de concertation technique

Élaboré également grâce à un appui du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC), ce projet a permis quatre rencontres (animées par Marie-Paule Dessaint, consultante) qui ont servi de base à l’élaboration d’un compte rendu des réunions rattachées aux thèmes technologiques suivants:

  • Pour travailler ensemble, il faut parler le même langage : réflexion sur la standardisation.
  • Pédagogie et technologies : mettons-nous trop souvent encore la charrue avant les boeufs ?
  • Constructivisme et technologies font-ils toujours bon ménage ?
  • Gros plan sur les plates-formes et les portails.

Ces expertises étaient également partagées à distance par audioconférence et ont eu lieu à la fin de 2002 et au début de l’an 2003.

Une version Internet du compte rendu des réunions est disponible à partir du site du REFAD (www.refad.ca) et souligne les visions des participants en rapport avec les technologies d’apprentissage et les thèmes abordés.

Échanges d’expertises et d’expériences pédagogiques en formation à distance

Ce projet a été créé pour une 4e année consécutive par le REFAD afin d’explorer les possibilités de collaboration et d’échanges en pédagogie entre les différents organismes et établissements de la francophonie canadienne.

Élaboré grâce à un appui du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec (SAIC), ce projet a permis quatre rencontres (animées par Thérèse Lamy et Michel Richer, consultants) qui ont servi de base à l’élaboration d’un compte rendu de ces réunions, et des recommandations s’y rattachant.

Ces expertises étaient partagées à distance par audioconférence et ont eu lieu à la fin de 2002 et au début de l’an 2003. Le thème des réunions « Quels sont les éléments clés pour un modèle pédagogique efficace en formation à distance ? » avait pour but de créer un débat et d’amener des orientations sur la problématique.

Une version Internet du compte rendu des réunions est disponible à partir du site du REFAD (http://www.refad.ca) et souligne les solutions possibles en rapport avec la thématique.

Collaboration avec la division scolaire francophone de la Saskatchewan

C’est en octobre 2002 qu’ont été annoncés les projets retenus dans le cadre du programme Francommunautés virtuelles d’Industrie Canada (http://francommunautes.ic.gc.ca/) , dont le Guide d’utilisation des médias d’enseignement et d’animation à distance multimodaux, élaboré par le REFAD et la Division scolaire francophone no. 310 de la Saskatchewan (www.dsf.sk.ca).

Le projet se rapporte à la conception d’un guide de planification, de démonstrations, de simulations et de ressources appuyant l’enseignement, la formation, l’animation et l’apprentissage à distance multimodal (synchrone et asynchrone). Le guide se présentera sous la forme d’un site Internet disponible à tous et qui permettra également des échanges entre les différents intervenants du monde de l’éducation des communautés francophones et acadienne. Le tout se présentera également comme un site « ouvert » où tous pourront mettre à profit leurs propres expériences, étant donné que l’enseignement-apprentissage en ligne gagne en popularité partout dans la francophonie. Les initiatives méritent donc d’être soulignées et regroupées. Ce projet, comme les autres projets du REFAD, est né du désir de voir converger les efforts de production en éducation à distance multimodale. Par nature, les ressources en ligne sont facilement modifiables et redirigeables. Ce guide permettra donc également à tous d’actualiser des liens, d’exemplifier certains modèles, de stimuler les échanges et en bout de ligne de faciliter l’apprentissage au sein des communautés francophones et acadienne.

Le guide devrait être disponible sur Internet vers décembre 2003.

Collaboration avec le CCNB Bathurst dans le cadre d’un projet de système de gestion des contenus d’apprentissage en 3D

Une collaboration a débuté en 2002-2003 avec le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick de Bathurst (CCNB Bathurst) en rapport avec le cours Gestion de projets associé au projet « Système de gestion des contenus d’apprentissage en 3D : les mondes virtuels et l’interactivité éducative en éducation à distance ».

Pour cette collaboration, le REFAD s’occupe de la publicité, de la diffusion d’informations et de la gestion des inscriptions. Trois cohortes de 20 participants sont à recruter : une pour avril 2003, une autre pour septembre 2003 et une dernière pour janvier 2004. Pour le début du projet, le taux de réponses a été excellent. Une soixantaine de demandes ont été reçues et vingt d’entre elles ont été soumises au CCNB Bathurst pour constituer la première cohorte. Les prochaines demandes sont mises sur une liste d’attente pour remplacer éventuellement des personnes ou former la deuxième et la troisième cohorte.

Assemblée générale annuelle de mai 2002

C’est le 27 mai 2002 au Telus Convention Center, de la Ville de Calgary (Alberta), que le REFAD tenait sa 15e Assemblée générale annuelle. Cet événement avait lieu dans le cadre du congrès conjoint de l’Association canadienne de l’éducation à distance (ACÉD) et de l’International Council for Open and Distance Education (ICDE). Lors de cette assemblée, des certificats d’honneur ont été remis à deux personnes qui se sont impliquées au niveau de la formation à distance pancanadienne, soit M. Sébastien Rock (Coordonnateur du Réseau fransaskois d’éducation et de communication à distance et enseignant-développeur auprès de la Division scolaire francophone no. 310 de la Saskatchewan), et M. Francis Morin (Coordonnateur des technologies éducatives auprès de la Division scolaire francophone no. 310).

À cette même réunion, des élections ont également modifié la composition du conseil d’administration du REFAD.

Les représentant(e)s pour l’année 2002-2003 étaient:

  • Mme Claire Mainguy (Université Laval), Présidente du réseau;
  • M. André Blanchard (Université de Moncton), Vice-président;
  • Mme Carole Émard (Alberta Online Consortium), Secrétaire-trésorière;
  • Mme Angéline Martel (Télé-université), Administratrice;
  • M. Flavius Pelletier (Cégep@distance), Administrateur;
  • M. Clarence Potvin (Collège Boréal), Administrateur;
  • M. Sébastien Rock (Division scolaire francophone de la Saskatchewan), Administrateur.

L’équipe du REFAD tient donc à remercier très chaleureusement tous ceux et celles qui se sont impliqués de près ou de loin à faire de cet événement un succès sur toute la ligne.

Déménagement du REFAD

En mars 2003, étant donné l’expansion de Canal Savoir, avec lequel le REFAD partageait ses locaux depuis sa création, la direction générale du réseau s’est déplacée dans de nouveaux locaux à l’intérieur du 4750 avenue Henri-Julien (local R-300).

Ce déménagement a été en grande partie possible grâce à la collaboration de Canal Savoir qui a pris en charge une bonne partie des aspects financiers reliée à cette relocalisation.

Diffusion sur Iinternet du répertoire de l’enseignement à distance en français

Le répertoire électronique est accessible gratuitement et il peut être consulté partout dans le monde. La consultation de ce document n’est possible que par le biais d’Internet (http://www.refad.ca/repertoire) et la mise à jour s’effectue de façon continue. La réalisation de ce projet est possible grâce à la collaboration du réseau PENSIVO (http://pensivo.com). Ce document offre plus de 1 800 cours à distance pancanadiens francophones.

Connexion, le bulletin d’information

Le bulletin d’information Connexion existe depuis 1989 et est publié quatre fois par année. D’abord conçu comme un outil de promotion du REFAD, il a permis à ses abonnés d’être informés sur les activités qui ont lieu entre chaque Assemblée générale annuelle.

Le développement des nouvelles technologies justifie à lui seul la diffusion de ce bulletin. Avec celui-ci, les institutions membres du réseau sont systématiquement mises au courant des dernières nouveautés technologiques reliées à la formation à distance. Le bulletin renseigne aussi sur les derniers développements dans le domaine de la formation à distance en français, les nouveaux cours offerts, l’existence des personnes-ressources, les publications récentes et les événements à venir. Il offre aussi des comptes rendus sur les activités des institutions.

Diffusion sur Internet de Connexion, le bulletin d’information

Le bulletin d’information Connexion est disponible sur le site Web du REFAD (http://www.refad.ca). La diffusion sur Internet de ce bulletin a permis aux intervenants de la formation à distance d’avoir un accès direct sur Internet à de l’information privilégiée. L’informatisation de Connexion a été rendue possible grâce au ministère du Patrimoine canadien.

Site Web du REFAD et liste de distribution par courrier électronique

Le site WEB du refad est rattaché au réseau PENSIVO. Le site regroupe une quantité importante d’informations concernant le REFAD ou encore produites par lui. Le chercheur a la possibilité de consulter, entre autres, des documents comme le Répertoire de l’enseignement à distance en français, la Banque d’expertises pour le perfectionnement professionnel en formation à distance, le bulletin d’information Connexion, les Profils de l’enseignement à distance en français au Canada, le rapport de recherche Technologies et facilitation de l’apprentissage, le Guide de support au design pédagogique et les comptes rendus et recommandations des différentes éditions des Tables d’échanges d’expertises et d’expériences pédagogiques en formation à distance et des Tables nationales francophones de concertation technique.

Constructivisme et formation à distance : Pour les aficionados des théories de l’apprentissage/enseignement, vous trouverez un ajout sur le site du REFAD proposé en 2002 par Mme Angéline Martel: La transition des instructivismes aux constructivismes par les technologies de la communication au service de l’enseignement/apprentissage à distance: www.refad.ca/constructivisme.html. Mme Martel (amartel@teluq.uquebec.ca) est professeure de sociolinguistique et de didactique des langues à la Télé-université (www.teluq.uquebec.ca). Elle est également rédactrice en chef de la revue électronique DiversCité Langues, www.uquebec.ca/diverscite.

Le REFAD possède également une liste de discussion par courrier électronique. Cette liste est réservée exclusivement aux membres du réseau afin de leur permettre d’échanger, de discuter et de faire circuler de l’information sur la formation à distance en général. Cette liste a été conçue en collaboration avec le département d’informatique de l’Université de Moncton. La liste de discussion réunit 200 employés des membres institutionnels et individuels du réseau, qui, à leur tour, diffusent l’information reçue au sein de leur organisme.

Merci également à Noël Thomas et l’équipe de Réseau Interaction Network (maintenant PENSIVO) pour le support technique sur Internet, et Pierre Massé (1964-2002) pour les magnifiques pages couvertures des documents rattachés à notre colloque.

Message de la présidente

Bonjour,

C’est avec beaucoup de plaisir et de satisfaction que nous avons terminé ensemble l’année 2002-2003 au Colloque du REFAD les 8 et 9 mai dernier. Une année qui fut remplie de projets qui, grâce au dynamisme et à l’enthousiasme du personnel et des membres du REFAD, se sont bien déroulés.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé aux différentes activités organisées et diffusées par le REFAD cette année. Pour n’en nommer que quelques-unes, pensons aux ateliers de perfectionnement, aux tables d’échanges pédagogiques et de concertation technique, à la rédaction de guides, documents et répertoires, à la mise à jour de notre site Internet, enfin toute activité qui a fait vivre notre réseau cette année. La vie d’une association comme la nôtre tient en effet à l’initiative, au professionnalisme et à la vitalité de ses membres et de son personnel et nous avons pu constater que le REFAD est bien ancré et rayonne par ces activités dans tous les coins du pays.

Nous entreprenons donc avec énergie l’année 2003-2004 qui s’annonce elle aussi très occupée. Beaucoup de projets sont planifiés, certains sont nouveaux d’autres sont récurrents, mais nous espérons qu’ils sauront répondre à vos besoins en formation à distance quelle que soit la région et le contexte où vous travaillez.

Je tiens à remercier les membres du conseil d’administration, qui par leur travail soutenu ont très fidèlement rempli leur rôle. De même, un merci sincère est adressé à l’âme du REFAD, Alain Langlois et Sylvie Laurain qui insufflent au réseau sa qualité et sa rigueur.

Sincères salutations à toutes et tous les membres,

Claire Mainguy

 

Message du directeur général

Chers membres,

Technologies, ingénierie pédagogique, constructivisme, standardisation, vidéoconférence, Internet, objets d’apprentissage, réseautage, portail, guide, support aux apprenants et aux formateurs, modèle pédagogique, diffusion d’information…

Voilà, parmi les très nombreux thèmes que le REFAD a touchés, quelques exemples qui démontrent encore une fois la volonté du réseau de demeurer à l’écoute de ses membres et de les servir le plus efficacement possible dans un domaine en évolution constante, où flexibilité et polyvalence riment très souvent avec efficacité.

2002-2003 fut une des années les plus occupées et les plus populaires que le réseau ait connue. La preuve en est de par l’importante participation des intervenant(e)s du milieu à nos différentes activités. Plus de 160 participants à notre colloque « Compétences et réussite en formation à distance », plus de 250 inscriptions à notre série d’ateliers à distance, plus de 70 participant(e)s à nos tables pédagogiques et technologiques démontrent encore une fois l’importance pour le Québec et les communautés francophones et acadienne du Canada d’avoir un réseau entièrement francophone se dédiant à la formation et l’éducation à distance.

Je tiens donc à remercier les différents bailleurs de fonds (SAIC; Ministère du Patrimoine canadien; Francommunautés virtuelles) qui nous ont permis de mener à bien les différents projets qui nous étaient alloués, ainsi que la centaine de personnes qui ont aidé le réseau de par leur implication, leur participation ou tout simplement, leur écoute.

Je tiens aussi à remercier Mme Claire Mainguy, présidente du réseau, pour son support continuel, les membres du conseil d’administration pour leur appui, ainsi que mon adjointe, Mme Sylvie Laurain, sans qui le réseau n’aurait pas connu le succès ayant marqué l’année 2002-2003.

Il me fait plaisir de vous souligner encore une fois que le REFAD vous appartient. Nous sommes fiers que vous puissiez en profiter.

Alain Langlois